fr
nl
en
de

Musée de Liberchies

Place de Liberchies 5

6238 LIBERCHIES

071/84.05.67

www.geminiacum.be

info@geminiacum.be

Archéologie   Musique   Folklore

Musée de Liberchies

LIBERCHIESLIBERCHIESLIBERCHIESCarte wallonie

 

Description

Cinquante années de fouilles archéologiques sont évoquées par la mise en exergue de multiples objets découverts sur le site de Liberchies, classé « Patrimoine exceptionnel de Wallonie » en 1993.
Située le long d'une des plus importantes voies romaines du nord des Gaules, à savoir la Chaussée Brunehaut reliant Bavay à Cologne, une bourgade gallo-romaine revoit progressivement le jour sous la truelle des archéologues. Selon les itinéraires anciens, cette bourgade porte le nom de Geminiacum et fut fondée sous le règne d'Auguste. L'exposition "Liberchies: entre Belgique et Germanie. Guerres et paix en Gaulle romaine" met l'accent sur les différentes fonctions, les principales caractéristiques ainsi que l'activité artisanale fortement diversifiée d'une agglomération gallo-romaine de premier plan que l'on s'accorde à identifier comme le geminiacum des itinéraires anciens. Les fouilles des deux sites de Liberchies, Brunehaut et « Les Bons Villers », repérés dès le milieu du 19e siècle, n'ont véritablement suscité l'intérêt des archéologues qu'à partir de 1956. C'est en 1970 que le trésor de Liberchies fut découvert. Celui-ci est constitué de 368 pièces d'or représentant une véritable galerie d'empereurs (Néron, Marc Aurèle?) et est exposé au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque royale à Bruxelles. Le site de « Les Bons Villers » a été reconnu « patrimoine exceptionnel de Wallonie » en 1992, celui de Brunehaut l'est aussi depuis 1994. Les quelque 230 objets exposés mettent en exergue tout ce que l'on connaît aujourd'hui sur la petite ville gallo-romaine : >l'histoire de ses fondations civiles et militaires à travers « guerres et paix », >l'importance de sa situation privilégiée sur la grande chaussée reliant Bavay à Cologne, à deux pas de la frontière « entre Belgique et Germanie » >la culture matérielle de ses habitants. Il s'agit d'une belle synthèse des résultats de plus de cinquante ans de fouilles des sites archéologiques de Liberchies. Une salle, à la scénographie spécifiquement étudiée, accueille l'exposition. Les loupes attenantes aux vitrines permettent de mieux découvrir l'objet et apportent une part d'interactivité à la visite.

"CENTRE D'INTERPRETATION DJANGO REINHARDT" Le célèbre guitariste manouche Django Reinhardt, né à Liberchies en 1910, est une personnalité majeure du patrimoine culturel. L'objectif du centre d'interprétation est de mettre en lumière et de faire connaître, plus en détails, ce personnage au travers de sa vie, de son oeuvre, mais également de ses influences sur la musique contemporaine. Un "Espace Marc Danval" réunit une pléade de documents issus de cet amoureux de Django et grand spécialiste du jazz belge: documents visuels, 45, 33 et 78 tours, articles de presse, ... Par l'intermédiaire de ce grand musicien, la thématique des gens du voyage (histoire, coutumes, quotidiens et problèmes au quotidien)et le festival "Django à Liberchies" (origine, évolution,...) sont abordés. Ce Centre d'interprétation est également une mise en valeur des racines culturelles et historiques du Pays de Geminiacum. De renommée mondiale, cet artiste soulève, encore actuellement, un engouement énorme. Le nombre, sans cesse croissant, de sites Internet évoquant sa vie et son oeuvre ou encore les forums, animés par un nombre impressionnant de fans, en témoigne.