fr
nl
en
de

Musée régional d'archéologie et d'histoire de Visé

Rue du Collège, 31

4600 VISE

04/374.85.63

www.museedevise.be

jplensen@skynet.be

Histoire   Archéologie   Régional

Musée de Visé (ou de la S.R.AH.V.)

VISEVISEVISECarte wallonie

 

Description

Le musée de Visé est un musée généraliste groupant des collections en rapport avec la patrimoine de la Basse-Meuse liégeoise (Bassenge, Blegny,Dalhem,Fouron,Oupeye et Visé) et spécialement de Visé.Il présente un tableau des divers types de patrimoine: géologie, fossiles,archéologie de la préhistoire à nos jours,rites funéraires,voies de communication,évolution et sciences historiques,architecture (église,maison, château)sont évoqués dans deux salles. La vie locale avec l'histoire des principaux bâtiments, les traditions locales avec l'oie,le cramignon, les industries et productions régionales et les artistes locaux comme J.Donnay,J.Cambresier sont illustrés. Enfin le rôle des compagnies locales (arbalétriers,arquebusiers),les armées jadis, les remparts et les deux guerres surtout la première sont passés en revue dans une dernière salle. Des expositions temporaires avec monographies complètent ces données qui intéressent toute la région liégeoise et l'Eurégio.

Le site où se situe le centre culturel est le berceau du vicus gallo-romain. Une grande ferme (8e-16e s.) puis un couvent et une école de Sépulcrines (1616-1824) ont précédé diverses écoles dont pour finir l'Athénée Royal de Visé (1936-1983. Le centre culturel de Visé a investi le bâtiment depuis 1989 et le musée géré par la S.R.A.H.V. en est un des outils majeurs. Le bâtiment a été reconstruit par l'architecte Thuillier en 1925 après l'incendie du 15 août 1914. Il garde les caractères du style mosan du 17e s.(Renaissance mosane) avec fenêtres en croisées, bandeaux calcaires, fer d'ancrage en double traverse, matériaux différents,portail arrondi...Il se situe actuellement au 1er étage de l'aile est, tout à côté du jardin de l'ancien cloître et de la chapelle qui lui sert pour ses expositions temporaires. Le portail de la chapelle, un bas-relief et la tour sont d'époque (17e), le reste fut reconstruit presqu'à l'identique.